Présentation de Django

presentation-de-django.jpg

L’univers du web 2.0 est un univers où le progrès s’observe chaque jour. Si quelques années auparavant le développement web était réservé à une poignée d’experts, aujourd’hui la chose est devenue beaucoup plus accessible. Ceci étant rendu possible grâce aux nombreux logiciels de développement web, dont fait partie Django.

Fonctionnement de Django

django.jpg

Développé en 2003 et lancé pour la première fois en 2005, Djangoest framework en open-source, dédié au développement web en Python. La principale vocation de Django est de simplifier et de faciliter le développement web, afin qu’un plus grand nombre d’utilisateurs (professionnels et surtout amateurs), puisse créer un site sans grande difficulté.
Django est largement inspiré de l’architecture MVC (Modèle-Vue-Contrôleur). Son fonctionnement est basé sur celui du modèle MVC qui comprend : le modèle (interface supplémentaire au code et à la base de données), le vue (présentation visuelle des informations) et le contrôleur (chargé de répondre aux requêtes des utilisateurs). Mais la particularité de Django est que l’élément contrôleur est remplacé par un Template (fichier HTML). D’où l’architecture MVT.
Cette architecture MVT et l’utilisation du Template permettentd’exploiter les ressources de Djangodans le code HTML. Ce qui concrètement permettra de gérer automatiquement les requêtes sur le site développé à partir du logiciel.

Les bases de données Django

les-bases-de-donnees-django.jpg

L’utilisation de plusieurs (deux et plus) bases de données avec le Framework Django nécessite la détermination des serveurs de base de données qui seront utilisés. Cette opération se fera dans l’option  Databases et consiste plus concrètement à mettre en correspondance les alias des bases de données à utiliser avec aux bases de données spécifiques, le tout toujours dans le code du logiciel.
Une des particularités de Django en ce qui concerne les bases de données est que l’alias de ces dernières peut être librement choisi. L’alias « défaut » étant utilisé par le logiciel dans le cas où aucune autre base de données n’est sélectionnée.